Saint-Leu-la-Forêt
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_ASWL.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_Image3.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo-ONF.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_journaldefrancois.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_0tourisme_france.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_ahgevo.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_cdevaldoise.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_petit.JPG
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_img4.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167__wsb_332x132_Logo_Valmorency.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_amis_mediatheque.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_Logo-SLTE-detoure.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_F_C3_A9d_C3_A9ration_20Fran_C3_A7aise_20de_20Randonn_C3_A9e_20P_C3_A9destre_20du_20Val_20d_27Oise0.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_Image29.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logostleu.jpg
+ - a
Vous êtes ici: Page d'accueil > Personnalités > Daniel Marty

Daniel Marty (1933-2015)

Décédé le 2 juin 2015 à l’âge de 82 ans, Daniel MARTY, outre le fait qu’il était le président de l’association de sauvegarde de l’auditorium de Wanda Landowska, était d’abord un artiste de grand talent et un homme d’une très grande culture.

Chanteur lyrique diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Premier prix de chant et Second prix d’opéra, il débuta en 1957 une carrière de baryton au Festival d’Aix-en-Provence. Elle dura plus de trente-cinq ans.

Engagé dans la troupe de l’Opéra de Lyon puis pensionnaire de divers opéras, il participa, au début des années 60, à de nombreuses productions pour la télévision, notamment avec Jean-Christophe Averty.

Il poursuivit pendant dix ans une carrière d’artiste lyrique indépendant se produisant sur les plus grandes scènes lyriques européennes. Metteur en scène au Théâtre de Limoges en 1969 puis directeur du Centre Lyrique Populaire de France en 1971, il fut Directeur adjoint de l’Agora d’Évry de 1977 à 1981.

« Sa voix, très longue, ne fut pas seulement un don du ciel, mais surtout le résultat d’un travail incessant. Son art du chant hors de pair le mit au premier rang, lui permettant non seulement de défendre un répertoire considérable, mais aussi de conserver intacte cette voix, même après le terme de sa carrière active » (Guy Dumazert).

Sa passion de l’histoire de l’opéra s’est traduite au travers des enregistrements historiques de voix célèbres qu’il a fait revivre en partenariat avec les éditions Malibran et ses études sur de grands chanteurs comme Nelly Melba, Emma Calvé, Enrico Caruso, Francesco Tamagno, Jean de Reskzé, Chaliapine et Titta Ruffo font encore autorité.

Collectionneur d’un ensemble unique au monde de phonographes, il écrivit une « Histoire illustrée du phonographe », publiée en 1979, une référence trois fois rééditée en français, et ayant fait l’objet de plusieurs éditions en langues étrangères dont une version en anglais et une en allemand.

Il fut également le concepteur d’un coffret de grand luxe sur l’Opéra de Monte Carlo.

Ancien maire adjoint chargé des Affaires Culturelles de Saint-Leu-la-Forêt pendant 24 ans, il fut le Président- Fondateur de l’ « Association des Amis de Wanda Landowska » et le concepteur d’une vingtaine de numéros des « Cahiers de Wanda Landowska ».

Président de « l’Association des Amis de la Bibliothèque Albert Cohen », établissement qu’il a créé en 1982, il instaura aussi le Festival de musique baroque de Saint-Leu-la-Forêt qui accueillit les plus célèbres interprètes de l’époque. C’est dans ce cadre qu’il présenta notamment les derniers récitals de Ruggero Gerlin.

 

Il fut à l’origine d’un très grand  nombre d’autres réalisations culturelles de grande qualité . Il était Président de l’UPMCF (Union Professionnelle des Maitres du Chant français) et de « l’Association de sauvegarde de l’Auditorium de Wanda Landowska » qui œuvrait sous son impulsion attentive à la réhabilitation, toujours en suspens, du "Temple de la Musique" de la célèbre claveciniste, celle dont il décrit si bien la carrière dans son livret « Une Dame nommée Wanda ». 

"Une émouvante rencontre à trois"

Le 23 janvier 2015, André Edouard et Gérard Tardif se rendent chez Daniel pour l'encourager à rédiger le scénario promis en vue de tourner une vidéo sur Wanda. Cette visite a permis, à l'initiative d'André, d'enregistrer une partie de cet entretien. Nous ne pouvions imaginer que les paroles du Président seraient alors les dernières enregistrées sur support audio quelques mois avant sa disparition le 2 juin suivant. Retrouvez cet entretien en cliquant ici