Facebook Saint-Leu-la-Forêt
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_F_C3_A9d_C3_A9ration_20Fran_C3_A7aise_20de_20Randonn_C3_A9e_20P_C3_A9destre_20du_20Val_20d_27Oise0.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logostleu.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_cdevaldoise.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_ahgevo.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_Image3.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_amis_mediatheque.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_journaldefrancois.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_0tourisme_france.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167__wsb_332x132_Logo_Valmorency.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_img4.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_petit.JPG
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_Image29.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo-ONF.png
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_logo_ASWL.jpg
  • http://www.tourismesaintleu.fr/docs/partenaires/mcith/mcith_187x167_Logo-SLTE-detoure.jpg
+ - a
Vous êtes ici: Page d'accueil > Patrimoine > Les incontournables > La gare

 

La gare 

Un audio guide est disponible ici 

 

En 1869 un projet de chemin de fer mortuaire destiné à transférer dans la région de Méry-sur-Oise, sur un vaste terrain de plus de 800 hectares, les dépouilles des parisiens « délocalisées pour cause d’engorgement des cimetières de la capitale », avorta suite aux protestations des 18 municipalités concernées par le projet.

La jonction ferroviaire Ermont-Valmondois fut concédée à la Compagnie du Nord  le 4 juin 1872 et ouverte, à voie unique, le 26 aout 1876.

Il fallut attendre le 1erseptembre 1878 pour que le  petit bâtiment de la première gare isolé dans la campagne agricole environnante soit relié à l’église par l’avenue du même nom, suivant le tracé de l’ancienne ruelle Poisson  et provoquant du même coup la destruction de l’Hôtel de l’Ecu situé sur le parcours. Ce tracé est demeuré  pratiquement identique aujourd’hui, donnant à l’arrivée au cœur de St Leu un charme désuet qu’apprécient tant les visiteurs. 

La station de Saint-Leu donne un essor au village, et la population passe de 1312 habitants en 1855 à près de 3000 à la fin du XIX siècle. La ligne d’intérêt local est incorporée au réseau d’intérêt général par la loi du 20 novembre 1883.

L’arrivée du chemin de fer marqua aussi une étape majeure dans l’histoire de la ville  dont la population passa de 1630 habitants en 1872 à 2906 en 1896. Le caractère agricole de la cité fut peu à peu démantelé pour laisser place à un développement urbain certes modeste mais porteur de nombreux changements dans la répartition socio professionnelle de la population. 

En 1914 la ligne était desservie à raison d’un train à vapeur par heure et le temps de parcours moyen était de 30 minutes. Les mauvaises langues disent d’ailleurs que l’on gagnait Paris plus vite à l’époque que maintenant...

La gare initiale, agrandie par un long bâtiment latéral en 1883, fut remplacée en 1925 par la gare actuelle de style normand à colombages avec son  campanile à horloge et sa charpente de bois que l’on doit à l’architecte de la Compagnie du Nord Gustave Umbdenstock (1866-1940) qui réalisa également d’autre gares dont celle de Taverny en 1923.

 

  

 

 

 

 

 

Il fallut attendre le 8 décembre 1970 pour que la desserte soit électrifiée, faisant disparaître la traction à vapeur au départ de Paris Nord.

 

 

 

 

 

 

La gare de Saint-Leu perdit à cette occasion ses trois passerelles, dont celle en bois, dite la petite passerelle, qui marque tant le souvenir des anciens et son passage à niveau de la rue du Plessis, elle devint simultanément terminus intermédiaire sur la liaison Paris-Valmondois.   

 

Amis visiteurs qui entrez dans Saint-Leu par sa gare  pour rejoindre par le GR1 la forêt de Montmorency, profitez de votre passage pour visiter notre patrimoine. Imaginez, comme le fit un de nos écrivains locaux, nos deux Reines  Hortense et Wanda Landowska, de retour sur les lieux où elles vécurent des années de bonheur. N’auraient-elles pas été finalement les seules à emprunter l’un de ces trains mortuaires évoqués en  introduction !